Auteurs / Lahache Florent

Florent Lahache est philosophe, traducteur et enseignant à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux. Il a écrit une thèse sur la poésie de Bertolt Brecht et avait lu Jameson pour son propre compte. Il a traduit pour Revue Incise l’introduction de brecht and method de Fredric Jameson, paru en 1998 à Londres et New York.

    Loading posts...
  • Revue Incise 1 : sommaire

    Revue Incise 1, tirée à 1000 exemplaires, est épuisée depuis 2017, sauf quelques exemplaires encore en librairies. Ce numéro fit mouche en effet à sa sortie, par sa liberté de ton, son aisance à entrer et sortir du théâtre et par l’élégance austère de sa maquette. On trouvera sur le site la plus grande partie de ses textes : une mythologie contemporaine sur un lieu branché du Xe arrondissement de Paris, une critique sur un blockbuster théâtral des années 2010, le premier chapitre de l’introduction du brecht and method de Fredric Jameson, un manifeste queer qui incise le monde du jeu vidéo, un essai malin sur l’argent et les budgets au théâtre…

  • L’art de penser dans la tête des autres + Nützliches

    Fredric Jameson est né en 1934 à Cleveland aux États-Unis, il enseigne actuellement à l’université Duke en Caroline du Nord, comme théoricien de la littérature et de la culture contemporaine. Son œuvre, encore peu connue en France, se situe à un point de panorama intellectuel qui donne à ses textes une puissance d’interprétation rare aujourd’hui. Disons notre enthousiasme à contribuer à ce que cette pensée soit lue.
    brecht and method (Verso, 1998) est encore inédit en français. Florent Lahache est philosophe, il a écrit une thèse sur la poésie de Bertolt Brecht et avait lu Jameson pour son propre compte. Il entame ici la traduction de ce texte, à suivre dans les numéros à venir.

  • Revue Incise 3 : sommaire

    On trouvera dans le numéro 3 un message codé encore non déchiffré à ce jour. Ce numéro s’ouvre sur un poème de Louise Michel et se clôt sur un énigmatique poème d’anagrammes de Guillaume Rannou. Entre les deux un texte d’humeur sur l’université écrit pendant la grève de Paris 8 de 2016, une pièce de théâtre, des traductions inédites de Marta Traba, critique d’art colombienne, la suite de la traduction tant attendue du livre de Fredric Jameson sur Brecht, dont la revue distille les chapitres de l’introduction avec modération, enfin un poème qui parle de ce que c’est que parler depuis aujourd’hui et un texte inédit en français de l’écrivain Joseph Mitchell. Rétrospectivement ce numéro (3) est un des plus réussis.

  • Revue Incise 3 : extraits

    On trouvera dans le numéro 3 un message codé encore non déchiffré à ce jour. Ce numéro s’ouvre sur un poème de Louise Michel et se clôt sur un énigmatique poème d’anagrammes de Guillaume Rannou. Entre les deux un texte d’humeur sur l’université écrit pendant la grève de Paris 8 de 2016, une pièce de théâtre, des traductions inédites de Marta Traba, critique d’art colombienne, la suite de la traduction tant attendue du livre de Fredric Jameson sur Brecht, dont la revue distille les chapitres de l’introduction avec modération, enfin un poème qui parle de ce que c’est que parler depuis aujourd’hui et un texte inédit en français de l’écrivain Joseph Mitchell. Rétrospectivement ce numéro (3) est un des plus réussis.

  • Revue Incise 2 : sommaire

    Comme pour le sexe les deuxièmes fois sont toujours les plus compliquées. Revue Incise 2 inventait pour la première fois néanmoins ses désormais fameux index aléatoires. On trouvera entre autres deux textes inédits en français de Joseph Mitchell, un texte de François Morvan sur le mouvement identitaire breton qui a fait la fortune de ce numéro, un dossier sur le collectif de ramdam au moment où Maguy Marin décidait de passer à une autre période de son lieu, et toujours un diptyque critique autour du brecht and method de Fredric Jameson.

  • Revue Incise 2 : extraits

    Comme pour le sexe les deuxièmes fois sont toujours les plus compliquées. Revue Incise 2 inventait pour la première fois néanmoins ses désormais fameux index aléatoires. On trouvera entre autres deux textes inédits en français de Joseph Mitchell, un texte de François Morvan sur le mouvement identitaire breton qui a fait la fortune de ce numéro, un dossier sur le collectif de ramdam au moment où Maguy Marin décidait de passer à une autre période de son lieu, et toujours un diptyque critique autour du brecht and method de Fredric Jameson.